Lundi 25 février 1 25 /02 /Fév 12:50

Ce matin j'ai des envies charnelles.
Le magnifique WE avec Camille m'a donné une peche d'enfer.
Dimanche sous la couette.
Encore dans mon sommeil, je sens un sentiment de plaisir m'envahir.
Camille visiblement plus opérationnelle que moi joue avec mon sexe lui aussi encore endormi.
Commencer une journée dans la bouche dans son amour. Se laisser faire, les yeux fermés, complètement détendu.
Quelle sensation ! Je sens la jouissance arrivé. J'essaye de me retirer de ses griffes pour ne pas jouir tout de suite.
Je veux aussi lui faire du bien. Mais la coquine n'a pas l'intention de me laisser partir. Elle continue sa fellation.
Quelques minutes et je jouis dans sa bouche.
Cet orgasme matinal passé je tombe de plus bel dans le sommeil comme si ce ne fut qu'un rêve.
Lorsque je sors enfin des bras de morphée je decide de rendre à Camille ses calins matinaux.
Je glisse ma mains entre ses cuisse et lui caresse doucement le sexe. Je lui masse tout doucement
les parties intimes jusqu'à ce que son mont de venus s'humidifie de plaisir.
Camille se laisse faire à son tour
Commence alors une longue séance de cunilingus.
Ma langue parcours son intimité, sans retenue. Camille n'en peut très bientôt plus.
Elle me demande de la prendre maintenant.
Ne cédant pas à ses avances, et excité de la voir jouir, je continue mon travail.
Camille s'agite de plus en plus. Elle ne sais comment faire pour que ma langue s'arrete. Elle se retiens de crier.
Je l'a tiens fermement, le visage enfouis dans ses cuisses
Elle remonte petit à petit dans le lit. Je la suis ne lachant rien comme un pittbull sur sa proie.
Bientot la voila acculée au mur.
Elle ne peut plus fuir. Elle jouie comme jamais.
Son sexe coule litteralement sans ma bouche. Chaque coup de langue entraine
 un cri que Camille tente d'etouffer avec l'oreiller.
Elle reprend sa fuite et change de direction.
Elle est bientot le dos par terre, les jambe en l'air le sexe présenté en offrande sur le lit.
Je ne la lache pas. Ma langue virevolte.
Dans un uktime cri elle se débat, et tombe par terre. Je la lache enfin.
Elle sanglotte de bonheur.
La prochaine fois, je l'attacherais au lit. Elle ne pourra pas m'échapper.

Nous alternons les moments de repos et les parties de sexe intense toute la matinée.
A midi nous quittons enfin le lit. J'ai les testicules qui me font mal.
Les quatres ejaculations se ressentent mais que c'était bon !!!

Trop de contraste avec ce lundi de travail.
J'ai donc prévu une petite surprise à ma Camille. Je lui envoie un sms :
Un chaperon (moi evidemment) viendra la chercher ce soir pour un repas en tête à tête.
Le sms précide bien que le chaperon est à sa disposition pour toutes les prestations, meme les plus intimes...
Je compte bien prendre cette fonction pour pretexte et la faire jouir encore une fois après manger.
Mon sexe est déjà en erection à l'idée de lui faire l'amour. J'aime tellement baiser Camille.
Ses seins, sa peau, ses hanches me font fantasmer... Vivement ce soir.

Par Camille - Publié dans : Notre vie coquine
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Video

Présentation

Derniers Commentaires

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>

Archives

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés